FEDERATION SUISSE
DE PETANQUE
 
SCHWEIZERISCHER
PETANQUE VERBAND
 
     
     

::. Cadre national > CN FEMININ > Informations > Rapport DAMES CM-Gand (B)
FSP - Cadre National Féminin
Rapport du Coach Dames aux Championnats du Monde à Gand (Belgique)

Départ le mercredi matin pour les Championnats du Monde, Tête-à-Tête, DOUBLETTE et DOUBLETTE mixte. Rendez-vous est donné à l’aéroport de Genève à 4h45 (oui c’est très tôt, la journée sera donc longue à la veille de la compétition).

Arrivée sur place, bonne organisation et bon accueil. Nous avons 50 minutes de bus environ pour rejoindre le stadium où va se dérouler la compétition. Puis, nous pouvons alors récupérer nos accréditations et le programme de cette compétition, avant de rejoindre l’hôtel qui est à environ 15 minutes à pied et 5-7 minutes en bus.

Passons à la compétition …
Notre équipe dames est très bien rentrée dans la compétition. A la vue des terrains, nous avons décidé de laisser Sylviane pointer devant suite à sa belle partie en mixte à ce poste, et le tir d’Emilie était un peu plus à l’avantage de l’équipe. Un résultat de 13-0 face à l’Ukraine qui n’a pas eu le temps d’apprivoiser le terrain.
Ceci permis de prendre confiance pour Emilie qui devait jouer le Tête-à-tête après face à l’Ile Maurice avec une victoire 13-4.
2ème partie en doublette face à l’équipe de Belgique (qui finit vice-championne du monde); nos filles n’ont pas su faire déjouer les Belges, un peu plus faible au point et au tir avec quelques coups de poisse en plus notre équipe s’incline 2-13. Il faut donc se reconcentrer pour Emilie car les parties s’enchaînent tel un marathon, ce sera face à l’Allemagne. Une partie sérieuse sur des terrains toujours difficile à dompter, ce n’est pas une partie parfaite mais Emilie a su profiter du faible niveau de jeu de l’Allemande, victoire 13-6.
Retour en DB, nos joueuses doivent gagner la prochaine rencontre pour se qualifier en 8ème de finale, nous jouerons contre la Chine et malheureusement pour nous c’est une défaite rageante, nous avons certes été en difficulté mais jamais très loin, l’exigence des terrains nous fait perdre la boule de marque, à la sonnerie pourtant un espoir revient. Alors à 3-11 certains penseraient que tout est fini, mais nos filles ne lâchent rien et font 4 points sur l’avant dernière mène 7-11 tout est possible ! Mais la dernière mène est mal négociée … au final 7-13. Dommage, mais la compétition continue, c’est une épreuve de plus à surmonter. Réussir à oublier les mauvaises parties pour revenir dans la partie suivante (c’est éprouvant, je vous l’assure). Emilie va jouer sa 3ème partie synonyme d’une qualification en 8ème et c’est contre l’Autriche. Dans nos têtes la qualification est donc toute proche (pas dire que c’est une partie « facile » mais une partie à notre portée). Malheureusement, Emilie n’a pas su apprivoiser le terrain laissant le champ libre à son adversaire; défaite dure mais somme toute logique au final 3-13.
Dernière partie de DB contre la Hollande, nous apprenons qu’avec une belle victoire la qualification peut être possible, c’est donc motivés et gonflés à bloc que nous attaquons cette partie, une partie acharnée de part et d’autre. Plein de surprises sur le terrains, des boules qui ont des rebonds de 10-15 cm de haut, l’arrivée reste aléatoire au final, score 11-7 pas suffisant pour se qualifier au final. Nous nous classons au 22ème rang du DB. Emilie a retrouvé son moral pour jouer sa qualification en Tête-à-tête, ce sera contre la République Tchèque.
Un début de partie que je qualifierai de presque parfait (oui, le parfait étant très difficile sur ces terrains).
Emilie passe 2 mènes à vide et la Tchèque en profite pour prendre l’avantage au score. Emilie s’accroche, mais le sort a voulu que la Tchèque ait plus de réussite en fin de partie. Sur la dernière mène, nous sommes alors à 9-11, la Tchèque lance le but à environ 9 mètres, elle joue sa première boule, courte à la main (pour nous, elle est crochée et aurait dû être à environ 2 mètres du but), et tombe sur une zone avec très peu de matière (le sol est fait de plaque en plastique compressé), fait un rebond d’environ 25 cm en hauteur, prend de la vitesse et arrive collée au but, (le monde s’écroule, comment faire ? il nous faut 2 points pour refaire une mène). Emilie décide de faire un tir « mou » afin décoller le but et rester dans l’alentour, très belle exécution, mais la boule adverse fait juste le tour du but et se retrouve juste derrière celui-ci tandis que notre boule continue son chemin plus loin. Afin de toujours pouvoir espérer faire nos 2 points, il nous faut un devant boule, encore une boule que je qualifierai de jouée à la perfection, le sort en a décidé autrement, la boule d’Emilie vient juste se poser sur la boule et au final descend de 2-3mm sur le côté de la boule, pour sa dernière boule il faut tenter le tout pour le tout : faire le devant de boule mais un poil plus fort afin de faire sa 2ème boule et attendre l’arrivée des boules adverses. Une boule bien jouée qui passe juste à coté score final 9-12. Fini à la 20ème place du classement final.

Le bilan global n’est pas mauvais certes, mais le classement n’est pas à la hauteur de nos espérances. Toutefois la qualité de ces équipes a été la persévérance et l’envie de tout donner et de ne rien lâcher.
Cela peut vous sembler facile que je puisse dire cela de cette équipe, effectivement ce sont ma femme et ma fille, mais je vous certifie que ce n’est pas facile à faire (coacher et juger sa famille). Cela a été une belle expérience pour moi. Je vais laisser cette place au nouveau coach nommé pour les femmes en lui souhaitant le meilleur dans toutes les compétitions qui vont suivre, une belle saison à toute les dames qui composent et composeront le Cadre National Féminin Suisse.


Fred Métairon
Coach remplaçant des dames FSP

 Mise à jour : 19.04.2017 21:53
Fédération Suisse de Pétanque © 2017
Webmaster : Bertrand METTRAUX
Email
Print / Un clic pour imprimer cette page